Loading...

C’est un couple qui fascine. Emmanuel et Brigitte Macron se sont rencontrés sur les bancs de l’école. Sauf qu’il est l’élève, tandis qu’elle est professeure. Ce n’est pas le seul obstacle dans leur histoire d’amour. Puisque Brigitte Macron est déjà mariée et mère de trois enfants. Leur idylle a un parfum de scandale, pourtant rien ne les arrêtera. Pas même les 24 ans qui les séparent. L’amour n’a pas d’âge. Et surtout, il est toujours au beau fixe, après plus de onze ans de mariage. Pour preuve, les nombreuses attentions qu’ils ont l’un envers l’autre.

Mais comme dans n’importe quelle relation, tout n’est pas forcément simple. Le président de la République et sa Première dame semblent avoir des caractères bien trempés. Et semblent être un brin jaloux. Ainsi, ils n’ont jamais été séparés plus d’une semaine. Mais leur possessivité va plus loin. « Quand on est ensemble, il appelle toujours. Il est jaloux », confie un proche dans le livre Madame la présidente (Ed. Plon) des journalistes Ava Djamshidi et Nathalie Schuck et paru ce lundi 4 février.

Un exemple probant
Mais Brigitte Macron n’est pas en reste. « Elle aussi reste sur ses gardes, se méfie » affirment les auteurs de l’ouvrage. « Chasse-t-elle les ‘papillons’, comme disait publiquement Bernardette Chirac, à propos des courtisanes qui virevoltaient autour de son époux ? », s’interrogent Ava Djamshidi et Nathalie Schuck. La réponse semble positive. Les deux femmes prennent ainsi l’exemple d’une « jolie brune qui a longtemps travaillé pour Emmanuel Macron à Bercy, mais n’a pas rejoint l’Elysée après son élection ».

Les raisons de cette mise en touche divergent. Selon certains cela est tout simplement la conséquence de « compétences jugées insuffisantes », tandis que d’autres assurent que c’est en réalité « pour cause de minauderie ». Brigitte Macron ne compte en effet pas laisser place à la moindre concurrence. Son homme restera sien. L’ancienne enseignante veille au grain. « Regardez, il n’y a pas de femmes autour de lui. A plusieurs reprises, des conseillères ont été écartées. Il m’a dit : ‘Elles sont trop jolies, Brigitte ne voudra pas’ », rapporte un proche. Et les auteures de rappeler qu’en effet seules deux femmes sont haut placées dans son cabinet : la discrète secrétaire générale adjointe, Anne de Bayser, et la conseillère chargée de la presse et de la communication, Sibeth Ndiaye.

source : http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/brigitte-macron-suspicieuse-avec-les-autres-femmes-comment-elle-veille-au-grain_425435