Loading...

La pauvre Maëlys a été tuée par l’ancien militaire Nordahl Lelandais. La famille de la victime est terrassée par la douleur et la famille de l’assassin est bouleversée pour ce qui s’est passé. Ce 4 avril, on a appris que le tueur avait déjà été accusé par son ex-petite amie. La femme de 38 ans avait porté plainte contre Lelandais. L’avocat de la femme a accordé un petit entretien dans lequel il a expliqué ce qui est en train de vivre sa cliente.

Maëlys : voilà le message bouleversante de sa maman

« Les gendarmes ont pris sa plainte et le parquet de Chambéry a qualifié les faits de mise en danger de la vie d’autrui avec risque immédiat de mort. Ce qui n’est quand même pas rien ! ». Maître Gallo se confie : « Ma cliente éprouve une forme de responsabilité, de culpabilité, par rapport à la mort de Maëlys. Elle se dit que si sa plainte avait été prise au sérieux, Lelandais aurait été entendu, inquiété, suspecté, surveillé par les gendarmes et la justice. Et peut-être que le drame subi par Maëlys ne serait jamais survenu ».

Quant au message de la maman de Maëlys, Jennifer Cleyet Marrel a publié un message déchirant sur sa page Facebook. La pauvre maman, terrassée, a utilisé des mots bouleversantes pour se souvenir de sa fille tuée. Sous une photo de sa petite pouce, la maman a écrit : « 7 mois sans ton sourire sans toi mon poussin mon coeur est brisé. Il y a un vide immense en moi si seulement je pourrais remonter le temps et revenir à cette horrible nuit du 27 août. Tu me manques MAELYS tu seras toujours dans mon coeur pour l’éternité. Justice pour toi mon ange, jusqu’au bout 4. Unis pour toujours. Je t’aime de tout mon coeur… Ton bout de choux. »