Loading...

L’assassin Jonathann Daval a avoué avoir tué sa femme Alexia Daval. Après trois mois, la vérité a gagné. Le mari de la joggeuse est en prison pour avoir étranglée la jeune femme de 29 ans. La famille de la femme et celle du tueur sont bouleversés pour ce qu’il s’est passé.

Jonathann Daval : des déclarations étonnantes dévoilées

Après sa déclaration, les deux familles sont plongées dans le chagrin. Un profiler a étudié la personnalité de Jonathann Daval. Le psychologue a répondu à la question du journaliste de TéléLoisirs qui lui a demandé si Jonathann Daval est un tueur en série. Le profiler a répondu : « C’est un homme cynique et manipulateur, qui a paradé avec ses pleurs pendant des mois avant d’avouer son crime. C’est assez atypique, même le cynisme et la manipulation sont des caractéristiques que l’on retrouve chez la majorité des assassins. Il est aussi cynique dans la manière d’effectuer son meurtre. Il étrangle Alexia Daval, puis lui met un short et ses chaussures de jogging. Il prend son téléphone pour envoyer des SMS à sa soeur pour lui faire croire qu’elle passerait voir ses parents. Puis je pense qu’il est resté effondré à côté de son corps, il a même essayé de la calciner et a été pris à son propre piège. »

Mais l’absurdité est que Jonathann Daval a convaincu les gens de son innocence. « Je pense qu’il pleurait de sa propre situation, il repensait à son acte. D’ailleurs c’est assez troublant lorsqu’on regarde les images de sa première déclaration. Quand on zoom image par image sur son cou, on voit des griffures, des blessures de défense, probablement celles d’Alexia Daval. Il est donc très peu probable que ce soit un accident, comme il le clame. On ne peut pas étrangler quelqu’un par accident. Il faut 5 à 6 minutes pour tuer quelqu’un en l’étranglant ainsi qu’une sacrée volonté. C’est quelqu’un qui a tué une fois, et qui ne tuera qu’une fois. Il a tué dans des circonstances particulières, et pour moi son acte n’a pas été prémédité.