Loading...

La femme Deirdre Larkin, 85 ans, détient le record du monde du semi-marathon. La femme britannique a commencé le running il y a sept ans. Deirdre a raconté à l’AFP : « Avant mes 78 ans, la dernière fois que j’avais couru, c’était au lycée et j’étais vraiment nulle. » Elle vit en Afrique du Sud pour ça, elle prépare son entraînement dans les faubourgs de Johannesburg.

« Je n’arrive pas à croire que je l’ai fait »

La force d’une femme

La grand-mère de 85 ans a expliqué à l’AFP que « Les gens, quand ils me doublent – car il y en a quand même beaucoup qui me doublent –me saluent ! Ils me disent : « hey, c’est vous qu’on a vue à la télévision ? ». Mais on ne parle pas longtemps car on doit garder notre souffle. » Un homme de 30 ans, Andisiwe Matshoba, a disputé la même course qu’elle et commente : « C’est très inspirant de voir quelqu’un de si « vieux » courir comme ça. J’espère courir et être en forme jusqu’à mes 90 ans ! »

Deirdre Larkin se souvient du passé : « Mon fils courait trois fois par semaine. Je me suis dit que j’allais l’accompagner. Au début, je courais trois foulées et je m’arrêtais pour marcher trois pas », poursuit-elle. « A chaque fois que je finis une course, je n’arrive pas à croire que je l’ai fait. Mais le lendemain, mon corps est là pour me le rappeler ! Mon sang circule plus vite dans mes veines, je sens tous mes muscles, je ne pouvais pas imaginer que j’en avais autant. Je me sens en vie, j’ai bien plus d’énergie. »

« Je peux imaginer une vie sans courir. Mais ce serait comme une mort lente. Je continuerai de courir tant que je le pourrai. Même sur une seule jambe, je suis sûre que je pourrai y arriver », conclu-t-elle.