Loading...

L’année dernière, Flavie Flament s’est confiée à propos du pire drame de sa vie. Cet événement a été reporté dans son livre autobiographique, La Consolation. En effet, à l’âge de treize ans, l’animatrice d’On est fait pour s’entendre a subi un viol. D’après elle, l’écriture de ce livre avait pour but de restaurer sa position de victime, tout en aidant les autres femmes à prendre la parole contre ces actes barbares.

« C’est ma façon de consoler la petite fille que j’étais »

« C’est ma façon de consoler la petite fille que j’étais et de restaurer la position de victime qui lui a toujours été niée. Si on m’avait écoutée, comprise, soutenue, je n’aurais pas eu besoin d’écrire un livre. J’espère que d’autres prendront la parole », dit Flavie Flament lors d’un interview avec Elle. Dans son livre, elle n’a pas mentionné le nom de son agresseur. Finalement, il a été identifié en la personne d’un photographe renommé, David Hamilton. Avant la parution de La Consolation, de nombreuses autres femmes avaient porté plainte contre ce photographe, qui avait déclaré avec force son innocence. Cela jusqu’à son suicide, en novembre 2016.

« Je ne suis pas sa seule victime »

L’histoire de Flavie Flament sera adaptée pour en tirer un téléfilm sur le viol, qui sera diffusé par France 3. D’après Télé Star, la réalisation sera soignée par Magaly Richard-Serrano. Au casting, Emilie Dequenne, Léa Drucker et Lou Gable, qui jouera le rôle de la jeune Flavie Flament.